Les maladies de l'échalote (2)

Peau Grasse  

Sous les tuniques sèches on trouve une tunique épaisse chargée en eau à la récolte, qui donne l’aspect d’une peau grasse. Le bulbe est sain par ailleurs : écaille blanche sans altération en dessous.Cette tunique met du temps à sécher ; elle finit par garder un aspect plus foncé et reste plus épaisse, d’où l’intérêt d’attendre plusieurs semaines après récolte pour commercialiser les lots concernés.
Ce problème est d’ordre physiologique ; il est favorisé par des conditions climatiques humides en fin de culture, et une perte de feuillage prématurée.
 

Localisation dans le temps: 

Janv Févr Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
                   

Lutte:

  -   Arrachage précoce

 -      Séchage prolongé au silo (après thermothérapie)  

Pourriture  blanche 

En conditions climatiques sèches, le système racinaire est atteint par le mycélium blanc du champignon, qui remonte ensuite jusqu’au plateau, puis jusqu’au bulbe lui-même. Le feutrage blanc observé en surface est caractéristique. Très vite, de petits sclérotes se forment : petits points noirs de la taille d’une tête d’épingle. Les feuilles dépérissent rapidement. 

Localisation dans le temps:

Janv Févr Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
                   

Biologie:

  La contamination peut se faire par le sol : les sclérotes restent viables pendant 7-10 ans (parfois plus). La maladie débute en général dans une zone précise du champ, en conditions plutôt « sèches » et à 17-20°C de t°C (mini : 10°C – maxi : 24°C). 

Lutte: 

 -      Rotation culturale

 -      Plant sain

 -      Trempage du bulbe avant plantation

 -      Irrigation pour stopper l’attaque

 -      Arrachage précoce  

Maladie des racines roses 

Les racines malades prennent une couleur rose caractéristique. Quand l’attaque est sévère, le système racinaire est complètement détruit et le feuillage se dessèche précocement. Le rendement est affecté mais les bulbes restent commercialisables. 

Localisation dans le temps:

Janv Févr Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
                   

Biologie:

  Le champignon se conserve dans les sols pendant longtemps (7-10 ans). L’attaque se déclare quand la température du sol atteint 24-28°C (mini : 16°C – maxi : 35°C) et en sol sec.  

Lutte:

  -      Rotation culturale (en évitant le maïs dans les parcelles à risque)

 -      Plant sain

 -      Trempage des bulbes (eau chaude + fongicide)

 -      Irrigation (pour refroidir le sol et stimuler l’émission de nouvelles racines)  

Virus de la bigarrure


Le virus se traduit par une décoloration des feuilles : on observe des stries jaune - vert discontinues sur le feuillage, et à un stade plus avancé de la contamination, des déformation de feuilles « en pattes d’araignée ». Le rendement est pénalisé. 

Localisation dans le temps: 

Janv Févr Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
                 

 Biologie:

  Le virus est transmis par le plant ; les pucerons sont responsables des contaminations de l’année (piqûres de nutrition) qui se traduiront par des symptômes l’année suivante. D’autres virus sont connus sur échalote mais OYDV est le seul à causer des symptômes. 

Lutte:

  -      Renouvellement du plant à partir de plant certifié

 -      Multiplication du plant certifié à l’écart des parcelles déjà contaminées (même à faible niveau) 

 -      Epuration manuelle des plants malades début mai pour les parcelles de plant  

Phytophtora 


En situation de sol saturé en eau, le champignon attaque le système racinaire qui devient vitreux. La maladie atteint ensuite les bulbes du bas vers le haut. Les tuniques deviennent vitreuses tout en restant fermes. La touffe d’échalote dépérit. Les dégâts sont rarement importants. Les touffes malades sont en général observées dans les bouts de planches (plus tassés) et les zones d’accumulation d’eau (cuvettes).

 Localisation dans le temps:

Janv Févr Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
                   

 Lutte:

  -      Travail du sol en bonnes conditions pour obtenir une bonne structure de sol et éviter les excès d’eau

 -       Rotation culturale

12 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Commentaires (2)

1. laurent RABEZ 24/07/2012

Bonjour,

Horticulteur je cherche à acheter un système de désinfection de bulbes à l'eau chaude pour régénérer et sélectionner des cormes de Crocus.

Ce traitement à l’eau chaude 2 heures à 42°C sauf risque nématodes à été mis au point dans les années 1970 pour lutter contre le nématode et autres maladies de l'ail; la généralisation de cette pratique avait permis d’éradiquer le nématode et certaines maladies des bulbes, caïeux.

Pourriez-vous avoir l'amabilité de m'orienter vers un fabricant ou
fournisseur ?

En vous remerciant d'avance,

Bien cordialement

Laurent Rabez

2. david 21/09/2016

Bonjour
J'ai un soucis de conservation avec mes échalotes, portant elles sont conservé en cageot de 5kg donc bien aérée
les symptômes sont depuis 15 jours une pourriture qui démarre au niveau du collet principalement . Que cela pourrait il être??
En végétation je n'est rien fait pas de fongicide ni d'engrais.
Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site