La Récolte de l'Echalote

De juin à août, les échalotes sont arrachées manuellement, touffe par touffe, puis séchées au soleil plusieurs jours. C’est alors qu'elles prennent leur belle couleur rose cuivré.

Par la suite, au bout d’une semaine maximum (tout dépend du temps), les échalotes sont ramassées mécaniquement.

 

Stade d’arrachage optimum / Ramassage

        - Pour une bonne tenue des tuniques et une bonne conservation des bulbes, arracher la culture au stade 2/3 sec du  feuillage dernier délai.

-  Le ramassage doit être opéré dés que les bulbes sont suffisamment secs de préférences l’après-midi (moins de terre dans les silos) : éviter de ramasser les bulbes mouillés. Attention de laisser les bulbes trop longtemps sur le champ, cela amène des problèmes de qualité : faible tenue des tuniques qui peuvent se tâcher si le temps est humide, ou verdir à la lumière…

- Prévoir de réaliser une thermothérapie rapidement après ramassage pour augmenter son efficacité.


Récolte précoce « en vert »

Plantation février – mars pour récolte juin.

Planter Longor en janvier – février, quand le temps le permet et travailler le sol en bonnes conditions.

Calibre 19/24 à 17-18cm

Calibre 24/30 à 19-20cm

Mikor ou Arvro sont plus tardives et ne sont pas adaptées à la récolte en vert car elles continuent à émettre des feuilles plus longtemps, surtout si la réserve en eau du sol est encore importante à la tombaison.

 

Récolte en sec ou ½ sec

L’objectif est d’avoir un maximum de bulbes de calibre moyen à la récolte, c’est à dire du 30-40 de 35g environ en ½ longue pour moins de risque de doubles, un collet plus fin, et donc moins de risque de bactérie ou Botrytis Allii.

 


5 votes. Moyenne 2.60 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site